Depuis 2016, le Territoire Indigène du Xingu dans le Mato Grosso dispose d’un Plan de Gestion, développé par les populations indigènes Aweti, Kalapalo, Kamaiura, Kuikuro, Matipu, Mehinako, Nafukua, Naruvotu, Waura and Yawalapiti, Kawaiwete, Ikpen, Yudjja, Trumai, Tapayuna and Kisedje, avec le soutien de plusieurs ONG, notamment l’Institut de Recherche Ethno-environnemental du Xingu (IPEAX), l’Institut Socio-Environnemental (ISA), l’Association Terre Indigène du Xingu (ATIX) et la FUNAI à travers sa coordination Régionale du Xingu.

Dans le cadre de ce Plan de Gestion, un Protocole de Consultation des Peuples du Territoire Indigène du Xingu a été défini.

Cet instrument d’auto-détermination décrit la méthodologie qui doit être suivie pour tout projet ayant un impact sur la vie des populations qui vivent sur ces Territoires.
Nous rappelons que les actions d’urgences visant à renforcer les frontières du Territoire Indigène du Xingu (TIX), présentées par les représentants des populations indigènes présents durant le mois de Mai 2019 en Europe, proviennent de la réflexion qui avait été menée pendant plusieurs années dans le cadre de la définition du Plan de Gestion.

Le projet porté par l’Association Forêt Vierge en partenariat avec les populations indigènes présentes durant la tournée européenne suivra bien évidemment le protocole de consultation tel que défini dans le Plan de Gestion.

Des préparatifs sont en cours pour la réalisation dans les prochains mois d’une Réunion de Consultation d’Accord Préalable.
Rapidement nous pourrons vous donner plus de détails sur les prochaines étapes.

L'équipe de l'AFV